MJ sport Alleur (16/03/14)

MJ Sport 2014 - Alleur

Départ du MJ sport 2014 à Alleur sur le Vélodrome

Le MJ Sport d’Alleur proposait ce dimanche 16 mars sa deuxième édition de son jogging. Pour ma part ce sera la première fois que je vais y participer.

Avant la course

Au levé 8° temps couvert. Que nous réserve la météo pour cette matinée ? A l’heure du départ la température est montée à 10°. Du coup j’hésite entre les manches courtes au cas ou la température va monter et les manches longues si la pluie nous tombe dessus. Ne m’attardant jamais sur ma tenue vestimentaire, ce sera vite réglé : manches courtes avec des manchons pour les bras donnés lors d’une précédente pré-inscription. Au petit déjeuner je teste les céréales avec un petit suisse, on verra si la digestion se fait correctement et si cela m’apporte assez d’énergie. Quand aux chaussures, vu que les précédentes m’ont laissées de vilaines cloques et ont gagné de l’aération lors de la précédente sortie, je me vois contraint de sortir une nouvelle paire de leur boite. Je fais exactement tout ce qui est contre-indiqué lors d’un course : changer ses habitudes et utiliser pour la première fois du nouveau matériel. Mais bon vu que ce n’est pas pour faire un chrono …

1er objectif, terminer le parcours avec une bonne gestion des sensation et du parcours. Soit ne pas terminer sur les genoux, ni en me disant que j’aurais pu donner plus.
2e objectif, tenter de faire moins de 1:47:13 qui est mon temps pour la La Belle Illoise 2013 de l’année dernière. Même si je ne suis pas au top de ma forme, sur cette course, j’ai terminé sur les genoux. Donc j’espère quand même faire mieux.

La course proprement dite 

Les sensations

Sur le départ je retrouve pas mal de monde dont Giovanni qui va pratiquer sa première course depuis sont retour de blessures. Le départ sera décalé de 15 minutes. Et pour cause une arche gonflable s’est laissé allé sur la route.

Le départ est donné et tout le monde s’élance sur le vélodrome. Le terrain nous permet d’ailleurs de démarrer la course tout en voyant les premiers parcourir le premier tournant. Je m’élance calmement à la sensation vu que j’ai oublié ma montre. Je me connais donc je sais que pour un semi j’ai besoin de 2 kilomètres pour atteindre mon rythme de croisière.

Le premier ravitaillement arrive assez vite au kilomètre 4. Je m’arrête et prend le temps de bien mâcher un abricot séché, un quartier d’orange et un verre d’eau. Je remarque que Gio. me dépasse à ce moment (il à choisis les 11km). Comme la course prévoit 5 ravitaillements, je ne me suis pas alourdis avec mes propres réserves.

Un peu plus loin je suis un groupe qui annonce que nous courront à de 12,20 km/h. Je dépasse de temps en temps des joggeur. Par contre une joggeuse me dépasse et attire mon attention : ma taille, blonde habillée tout en noir avec des chaussettes et des chaussures roses. Je la suivrai pendant 2 kilomètres ou elle gagne du terrain sur Gio. Je la dépasse et alors que j’arrivais à hauteur de Giovanni, qui s’arrête. Je l’encourage mais apparemment il a du mal à se ravoir.

J’arrive au ravitaillement des 7 km ou je prends la “même formule” qu’au précédent ravitaillement. Elle profite de ma pose collation pour me redépassé. Pendant tout le reste de la course je chercherai après pour la reprendre, mais elle restera toujours invisible. Ce n’est qu’une fois passé la ligne qu’elle réapparaîtra quelques minutes plus tard pour franchir la ligne à son tour.

A mi-course on se sépare des joggeurs du 11km et du coup le trafic est plus fluide. Mon groupe du début que je re dépasse après chaque ravito m’indique que nous pratiquons du 11,5 km/h.
Arrivé au kilomètre 15,  je demande à un joggeur le timing de la course, il m’informe que nous courons depuis 1h08′ et que nous finirons +/- en 1h50.

Je me décide donc à légèrement augmenter mon allure au kilomètre 16 (distance totale – 5km).
Quelques mètres avant la borne, mon informateur me dépasse en augmentant l’allure. Je décide donc de le suivre. Ce ne sera pas sans mal que j’arriverai à le suivre jusqu’au dernier ravitaillement ou il passe sans même s’occuper de celui-ci. Pour ma part je m’offre un petit quartier d’orange bien rafraîchissant avec de l’eau sans m’arrêter. Petit à petit il s’éloignera de moi jusqu’à gagner 20 mètre sur ma position.

Comme à mon habitude, au dernier kilomètre j’entame une légère accélération qui finira sur un débouler lors des derniers mètres. Ce qui me permet de dépasser mon informateur juste à l’entrée du vélodrome.
Temps total de la course : 1h49′ 44” avec de bonne sensations. 1er objectif atteins.

Données rélles

  • Distance totale : 21,10 km
  • Dénivellation du terrain sur l’ensemble du parcours : 89 m

Classement des 21,10 km

Pos Nr Nom Temps temps/km vitesse Catégorie
1. 575 Geoffray Gillet 1:11:06 03:22 11,81 1 Sh
12. 643 Pascal Parent 1:22:55 03:56 15,27 5 Ve1
49. 636 Didier Corin 1:31:12 04:19 13,88 22 Ve1
50. 531 Olivier Hemmer 1:31:19 04:20 13,86 23 Ve1
94. 581 Jean Luc Wuidard 1:38:39 04:41 12,83 25 Ve2
168. 582 Dor Alexis 1:49:44 05:12 11,44 46 Sh
258. 507 Francine Philipkin 2:29:29 07:05 8,47 9 A2

Parcours Openrunner

https://www.openrunner.com/r/3393228

Vidéo

Voici une vidéo d’un autre joggeur. Vous pouvez consulter sa propre perception de cette course sur son blog.

Si vous aimez, partagez !
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Reddit
Reddit
Print this page
Print

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *